mercredi 22 février 2012

Pause-Carême...

Juste un petit temps sans internet, pour retrouver le sens des choses et du concret, de la prière et du temps pour soi...

A très vite, dans la joie de Pâques !!

jeudi 16 février 2012

Je devine - 1ère partie

Dans la première partie du "je devine", je sors quelques animaux de la boîte où ils sont rangés. De préférence, ces animaux seront ceux de la classe, et l'enfant en aura d'autres pour jouer dans sa chambre.



"Alors regarde bien. Je pense à un animal qui est devant toi, et tu vas devoir deviner celui auquel je pense. Pour t'aider, je vais te donner un indice." 
Là, j'ai aiguisé son intérêt. Ses yeux brillent, sa main s'agite, il est déjà en train d'essayer de deviner.

"Le nom de l'animal auquel je pense commence par 'ccc'  ". 
J'insiste bien sur le son que je prononce. C'est le premier son du mot auquel je pense. Je le prononce légèrement, comme si je prononçait le nom entier, mais en ne retenant que le premier des sons qui composent ce mot. Je ne dit pas "keu" ou "cé" mais bien simplement "ccc".

L'enfant regarde, cherche, hésite, puis me désigne fièrement la vache. Il est tout heureux d'avoir trouvé, je vais essayer de ne pas gâcher ce moment de pur bonheur...

"Oui ! Vache commence par "vvv". Moi je pense à un animal dont le nom commence par "ccc". Il a un bec, cet animal ! et en plus il vole, et il fait coin-coin ! "

Ah, ça y est, il a trouvé ! Hourra !

Un jeu très, très important pour la conscience phonologique des mots. L'enfant, par le biais de ce travail, va prendre conscience qu'un mot peut se dé-com-po-ser et plus tard, c'est cette décomposition qui lui permettra de l'écrire, ce mot.

Mais ceci est une autre histoire...



PS : j'essaie d'arrêter ce travail avant que le tigre ne commence à avoir envie de manger le canard, que la vache ne se retrouve à tomber dans un grand trou à grands renforts de "aaaaah !"...

;-)

mercredi 15 février 2012

Les fractions : présentation

J'ai reçu ce beauuuuu matériel des cercles fractionnés que j'attendais avec impatience ! Quelle joie ! Je ne sais pas qui, des enfants et de la maman, était le plus heureux...



Nous avons donc travaillé cette semaine sur le début des fractions.

J'ai besoin pour cela de morceaux de papiers, et de bandes noires.



Je sors le cercle entier. Ce cercle n'est pas partagé. Il est entier. Il est en un seul morceau. Je place une bande noire sous le cercle, puis je pose le chiffre 1 en dessous.



Je sors le cercle partagé en deux. En combien de morceaux est partagé ce cercle ? deux. Sous la barre, je pose le chiffre 2 que j'ai écrit sur un morceau de papier.



J'agis ainsi avec tous les cercles.



Je fais ensuite une leçon en trois temps pour que l'enfant retienne les noms des familles : entier, demi, tiers, quart, puis les autres qui ne devraient pas poser de problème : ciquième, sixième etc...

"C'est la famille des demis, des quart..."
"Montre moi une section de la famille des demis..."
Je montre une section : "qu'est-ce que c'est ?"

Nous pouvons, si nous les avons, utiliser également les carrés partagés et les triangles partagés pour varier les supports fractionnés.

Quand cette notion est acquise, nous complétons l'exercice en demandant : 
"Montre moi une section de la famille des demis". Sous la barre noire, nous avions mis le chiffre 2 de la famille.
"Combien de sections avons nous pris ?" "une". Et nous plaçons le 1 au dessus.



Dans le deuxième temps, j'écris une fraction et je demande : "peux tu me donner 5/7"



Dans un troisième temps, l'enfant écrit sa fraction puis va chercher les sections correspondantes.
Puis il sort un certain nombre de sections, et doit écrire la fraction correspondante. 

Je mets à la disposition de l'enfant un panier avec des morceaux de papier pliés. Sur chacun, est écrite une fraction. L'enfant pioche un papier, et s'entraîne à prendre les sections correspondantes. Je leur ai proposé de dessiner sur leur cahier les sections de cercle qu'ils ont trouvées et d'écrire la fraction à côté.



Enfin, quand on a bien travaillé avec tout cela, on peut apporter le vocabulaire : dénominateur (le nombre qui est en dessous de la barre) et numérateur (celui qui est au dessus de la barre).


lundi 13 février 2012

Il y a des jours comme ça...

Je me demande parfois vraiment... pourquoi il n'y a pas la même motivation pour le ski que pour le travail ?? (non, en fait je ne me le demande pas vraiment, mais j'aimerais tant que ce soit le cas !)

Hier, ce fut une parfaite journée. Lever matinal, préparatifs dans la joie, départ pour les pistes et joyeuses descentes. Risette a commencé à comprendre comment tourner, même si pour l'instant c'est le tout schuss qui a sa préférence ;-)
Les deux grands ont fait la course avec le Papa, et sont revenus les joues roses et les yeux brillants de joie. Mon petit Nistoun, un peu malade, se reposait dans son duvet, se blotissant tantôt contre son papa, tantôt contre sa maman. Et Nistounette riait aux éclats et tombait la tête la première dans la neige fraîche.

Et aujourd'hui... misère ! Pitch, peut être un peu fatigué, a passé la matinée à gémir et se plaindre de la quantité de travail qui l'attendait. Il n'y en avait pas plus que les jours où il exécute son travail en 2h, non, mais aujourd'hui cela lui semblait une montagne...

Et ce petit grain de sable a suffit à plomber l'ambiance de notre matinée de travail. Même si Mabelle et Risette ont vaqué à leurs occupations, les gémissements de l'aîné ont suffisamment porté sur mes nerfs fatigués pour qu'il finisse dans sa chambre, avec la promesse de rattraper l'après-midi ce qu'il n'avait pas fait le matin.

Et curieusement, cet après midi, il a réussi à tout terminer sans encombre !

Et vous, vous faites quoi dans ces cas là ??!!





mardi 7 février 2012

Le temps lecture

video

J'ai toujours aimé lire... et j'ai eu envie de transmettre cet amour des livres à mes enfants. J'ai donc pensé à ce temps lecture pour démarrer la classe, entre 8h30 et 9h.

Chaque enfant lit le livre qu'il a choisi. Pour les deux grands, il s'agit de livres adaptés à leur âge et qui feront ensuite l'objet d'une fiche de lecture. Ils ont donc le même, plusieurs jours durant. Les plus petits feuillettent les livres et regardent les images, en attendant de pouvoir lire à leur tour. Je mets une petite musique de fond, calme et poussant à la concentration.

J'aime ce moment de calme et de pause avant le travail !