lundi 21 janvier 2013

L'organisation du travail à 5 ans

Depuis le début de l'année, je n'ai pas fait de planification organisée pour mon Nistoun. J'entends par là un programme détaillé semaine-par-semaine de tout ce qu'il devra faire ou voir.
A cela, deux raisons : d'abord, j'ai de bonnes grilles de présentation de matériel qui se remplissent sans contraintes de date, mais plutôt en suivant le rythme de l'enfant. De plus, mon but était qu'il apprenne les lettres, et à les écrire, tranquillement : je n'avais pour l'instant pas d'objectif plus rigoureux que celui-là. Je ne préparais donc rien de particulier à l'avance, et il travaillait un peu selon ses envies, la seule contrainte étant le cahier d'écriture de la boîte à bons points dont il doit faire au moins une double page par jour. Bien souvent, il s'est limité à cela, mais il y a eu aussi des moments de boulimie où il en faisait bien plus !
Cela dit, je vois que mon bonhomme avance bien, et les lettres lues sont devenues des syllabes et des mots. Il commence également à lire des (toutes petites) phrases ! Je suis contente que cet apprentissage se passe ainsi, sans difficultés et sans heurts. Mais je sens cependant qu'il serait nécessaire de formaliser davantage son travail. En particulier en calcul, où je trouve qu'il stagne en ce moment. Il est en demande, et passer à côté de cette énergie serait dommage... c'est pour cela que je souhaite lui en demander un peu plus à présent.

J'ai donc ressorti l'idée de la planche à images que j'avais un peu mise de côté, je dois l'avouer. J'ai modifié le concept, pour obtenir une planche hebdomadaire. J'écris désormais sur un cahier tout ce que j'ai prévu pour lui dans la semaine, et nous plaçons les images ensemble en début de semaine. Il choisit lui même l'ordre dans lequel il fait son travail, et n'a plus qu'à dessiner un bonhomme quand il a effectué le travail demandé. Cela lui demande d'être rigoureux et place dans son esprit de façon concrète la notion de semaine, c'est très bon - cela me permet également de voir comment il a vécu son travail.



J'ajouterais que pour le démarrage, je ne suis pas trop exigeante, et j'essaie de ne pas mettre de pression, pour ne pas le dégoûter du travail non plus ! Rester dans le plaisir d'apprendre, c'est un sacré challenge qui demande une vraie modification de mon attitude.

Vous trouverez donc, dans cette nouvelle catégorie, le planning fixé pour mon bonhomme semaine par semaine. Je l'appelle GS (grande section) car cela correspond à son âge, mais je ne suis pas sûre que les notions vues soient celles demandées à ce niveau... c'est seulement un repère.

8 commentaires:

  1. Merci du partage à venir !
    J'en suis un peu au même point avec ma grande. Jusque là, tout se faisait un peu tout seul, mais je sens maintenant (surtout en ce moment où c'est plutôt, hum... désorganisé)qu'elle est elle-même en demande de formalisation.
    J'avais tenté depuis qqs semaines un programme quotidien, une sorte de contrat, elle aimait beaucoup ça même si elle ne faisait pas toujours tout !
    En plus, en langage, elle a bcp avancé plus ou moins sans effort, et il va bien falloir structurer la suite !

    Encore merci !
    Je t'appelerai bien un de ces jours, car j'ai un truc à te demander........... mercredi, c'est possible ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de voir que tu gères super bien malgré la fatigue. Courage ! Je pense à toi.

      Supprimer
  2. bravo pour cette belle progression!!! ce doit être dur de trouver le juste milieu dans l'organisation!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! En effet il faut sans arrêt se poser des questions et s'adapter à l'évolution des enfants, c'est passionnant !

      Supprimer
  3. Merci pour tout ce que vous partagez...et concernant le programme de Nistoun( programmation à la semaine) cela correspond tout à fait à ce que recommande Catherine à partir d'environ 5 ans(il me semble que vous vous êtes formée là-bas, à la Source aussi)...

    Je confirme que le programme est loin d'être aussi poussé en école "traditionnelle" : les programmes, il y a 2 ans, quand j'étais encore en classe, n'allaient par exemple que jusqu'à 30 en maths, sachant que la plupart des GS savent plus compter en "annonant" la comptine numérique, sans réellement savoir dénombrer...rien à voir à la pratique Montessori du 1,10, 100, 1000 (et jusqu'à 9999) avec une réelle connaissance de ce que représente chaque quantité, en ayant commencé les 4 opérations par exemple...sans parler de la lecture ou de la grammaire!

    Ma fille d'un peu plus de 3ans et demi, même si j'ai dû commencer plus tôt le langage et les maths (précocité), n'en serait qu'à savoir compter jusqu'à 3, toujours en "annonnant", parfois avec un peu de chance en ayant compris, vu les petits nombres, si elle était en PS, à connaître 3 couleurs (alors qu'elle aime beaucoup faire le soleil de la 3ème boîte de couleurs), et apprendrait les majuscules sur 2 ans (PS-MS) au lieu d'être à une dizaine de lettres rugueuses découvertes!!!

    J'aurais besoin d'un petit conseil de fabrication (pour les élèves que j'ai en atelier 7ans et 11 ans) pour les boîtes de grammaire, même si ça n'est pas le sujet ici : il y a bien 7 boîtes de grammaire, car sur les photos de vos fabrications, je n'ai pas vu par exemple la 1ère avec seulement l'article et le nom...???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, cela correspond à ce que nous avait montré Catherine ! J'ai simplement fait une version "durable" avec des pochettes où placer les photos et un support plastifié pour pouvoir effacer. De plus, j'ai placé deux couleurs (vert et rouge) pour séparer le matin et l'après-midi, même si pour l'instant on change facilement les images de place.
      Il y a 8 boîtes de grammaire, la première étant à deux cases, nom et déterminant. La photo que j'ai mise est obsolète, car j'ai modifié quelques petites choses... je vais essayer d'en reprendre une très vite.

      Supprimer
  4. Ah oui, en effet, je n'avais pas vu cette version "durable", pour éviter d'imprimer toutes les semaines, comme faisait Catherine: merci de me l'avoir précisé, je ne l'avais pas bien regardé sur la photo...et bien, vu ces 2 couleurs pour matin et a-m, tout y est bien pensé, bravo!et l'utilité de réutiliser les étiquettes d'activités...alors que je posais les miennes simplement sur une feuille blanche plastifiée, d'où un éparpillement des étiquettes...je crois que je vais adopter cette très bonne idée: il suffit d'utiliser du film pour couvrir les livres, comme dans la fabrication du grand tableau des symboles, non?

    RépondreSupprimer